Le nerf de la guerre

Quand une voix, une organisation, est portée par un élan partagé, alors elle vit avec une liberté incroyable, mais une liberté fragile quand elle ne dispose pas de moyens financiers. Avec le Parti chrétien-démocrate, nous avons espéré quitter cette perpétuelle incertitude financière, avec le mécanisme public lié tous les cinq ans à l'élection législative. 
Mais VOUS allez décider si le projet que j'ai porté avec plus de 100 candidats du PCD doit continuer ou disparaître : chacun de nous a accepté le risque d'environ 5000 € de frais de campagne, et l'Etat ne le prendra pas en charge. Nous avons beaucoup donné de notre personne, parcouru nos circonscriptions, consacré tous nos congés pour certains, porté ce projet "pour l'amour de la France" auprès des médias, sur les marchés, en porte-à-porte etc... Plus de 7000 voix se sont portées sur nos candidats en Bretagne. Pour dire ce que nous voulons pour nos enfants. Acceptez-vous de ne pas laisser la facture sur les épaules des candidats ? Et encourager la continuation de ce combat politique ? Alors merci de passer à l'acte du don avec ce lien, et d'y encourager ceux qui le peuvent aussi (chaque candidat espère être financièrement soutenu par la France qui se retrouve dans le projet qu'il a porté)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

En campagne

PCD : quel avenir voulons-nous offrir à nos enfants ?

Jusqu'au bout pour sauver le soldat Ryan